5 conseils pour se lancer dans le secteur des jus pressés à froid

Starting a Cold Pressed Juice Business

5 conseils pour se lancer dans le secteur des jus pressés à froid

Ouvrir un bar à jus paraît assez simple. Vous fabriquez des jus, puis vous les vendez. Un juteux business en somme. À vrai dire, vous devez comprendre certaines choses avant de pouvoir ouvrir et fonctionner pleinement. Après avoir travaillé au côté de centaines de nouvelles entreprises consacrées à la vente de jus, j’ai établi une liste de conseils pour vous permettre d’éviter plusieurs problèmes courants.

1. Informez-vous sur la réglementation sanitaire locale en matière de jus crus.

Les lois en matière de jus crus diffèrent considérablement selon les régions. Aux États-Unis, par exemple, la FDA précise que les jus crus peuvent être vendus directement aux consommateurs au détail ou en livraison, mais pas en gros à des prestataires tiers en vue de la revente. Si vous souhaitez faire du commerce de gros, vous devez transformer le jus par pasteurisation ou encore par HPP. Vous pouvez cependant fabriquer votre jus sur un site central et le vendre dans plusieurs boutiques si votre entreprise possède à la fois l’unité de production et les points de vente. Il s’agit toujours de vente directe au consommateur. (En vertu de la loi fédérale, mais les réglementations locales/étatiques peuvent varier et certaines sont en train de changer.)

Le Japon dispose des lois les plus strictes que j’ai pu rencontrer. Une entreprise se doit de fabriquer ses jus crus à l’endroit-même où elle les vend. En comparaison, des pays tels que l’Australie ou la Chine n’imposent pratiquement aucune réglementation sur les jus crus et leurs entreprises sont libres de pratiquer le commerce de gros comme elles l’entendent. Étant donné la popularité croissante des jus frais, je ne serais pas étonné que certaines régions disposant des lois les plus laxistes durcissent leurs réglementations dans un avenir proche.

Pour connaître les réglementations sanitaires, le plus simple est de contacter votre département de la Santé local.

2. Décidez du modèle économique à utiliser.

Il existe 4 modèles économiques principaux dans le secteur des jus : la distribution uniquement, le point de vente physique, le commerce de gros et une combinaison de tout cela. Chaque modèle économique présente ses avantages et ses inconvénients. Choisissez le type d’entreprise que vous voulez lancer et collectez le financement nécessaire. Quel que soit le modèle économique retenu, il est important de faire un choix pour savoir où concentrer votre énergie.

Conseil d’expert : démarrez par la livraison ou par un point de vente physique, mais, à terme, cherchez à combiner ces modèles pour offrir plusieurs options d’achat de votre produit aux consommateurs.

3. Équipez-vous comme il se doit.

Préparez votre réussite. Investissez dans des équipements adaptés pour votre activité. Il est parfois tentant d’économiser de l’argent et d’acheter des équipements bon marché mais vous serez perdant sur les coûts de main-d’œuvre et le gaspillage, ce qui vous coûtera plus cher au final.  Votre équipement d’extraction de jus sera sans doute votre investissement majeur. Vous ne savez pas trop par où commencer ? Téléchargez notre infographie d’agencement de cuisine avec la liste des équipements.

4. Déterminez le type de bouteilles que vous voulez utiliser.

Faites un choix entre le verre ou le plastique, puis trouvez un fournisseur. Vous pouvez facilement acheter des bouteilles en plastique sans bisphénol A depuis notre application « Bottle Up ! » ici. Si vous vivez en dehors des États-Unis, cherchez un fournisseur local étant donné le coût d’expédition de bouteilles à l’étranger.

La plupart des imprimeries professionnelles telles que Tapecon peuvent imprimer des étiquettes de bouteilles. Vous devrez indiquer au fournisseur le type de bouteilles utilisées : plastique PET, verre, etc. ; également, si elles sont rondes ou carrées et la taille d’étiquettes nécessaire. Veillez à obtenir toutes les exigences relatives à l’étiquetage auprès de votre département de la Santé local. Vous pouvez commander des services d’étiquetage en nutrition ici.

Astuce d’expert : les bouteilles en verre sont idéales pour donner un esprit haut-de-gamme à votre produit et pour éviter de mettre votre produit en contact avec du plastique. Cependant, le verre a un coût. Optez uniquement pour le verre si vous vendez un produit cher et haut-de-gamme.

5. Maîtrisez les chiffres :

La tentation est grande de concentrer tous les superaliments connus dans chaque bouteille. Cependant, à moins de vivre dans un secteur où les gens sont prêts à payer 25 $ par bouteille, une entreprise ne peut survivre ainsi. Le coût des ingrédients que vous mettez dans chaque bouteille ne devrait pas excéder 25 à 30 % du prix final du produit. Pour plus d’informations, lisez mon article sur le calcul du coût des aliments pour les jus pressés à froid.

En plus du coût des aliments, vous devez gérer vos coûts de main-d’œuvre, de packaging et vos frais généraux pour être en accord avec vos ventes. Vous souhaitez manipuler des chiffres et calculer vos bénéfices ? Essayez notre calculateur de bénéfices et de retour sur investissement gratuitement.

Ressources supplémentaires

  • Suivre ce blog. Ajoutez votre adresse email à la liste en utilisant la fenêtre de droite.
  • Pour des actualités sur le secteur des boissons, consultez BevNET.
  • En savoir plus sur la réglementation de la FDA en matière de jus frais.
  • Pour des services de conseil personnalisé, contactez Ari Sexner.
  • Pour un devis sur les équipements d’extraction de jus et pour une démonstration de produit, contactez-nous.
Charles 's profile image

À propos de l’auteur

Instagram: @cwjuice

I’ve been around juicing all my life. My Dad built his first hydraulic juice press in 1976 and founded the company Goodnature Products, Inc. I have incredible memories of having “cider parties” when we would invite all the people in our rural neighborhood over to make apple juice. To this day, when I taste apple juice made on a Goodnature press, a rush of nostalgia runs through my body.

I pride myself on guiding our clients into the world of cold-pressed juice and showing them how much fun this industry can be. I love talking business, technology, and marketing.

Laisser un message